"le blog de l'Aumonerie"

mardi 20 février 2018

la page du Bouddhisme ................

" Les enseignements disent bien que tous les êtres possèdent la nature de bouddha mais que, du fait d'impuretés fugaces, passagères, ils ne peuvent la percevoir.

Notre esprit a pour essence ce que l'on appelle la nature de bouddha, l'essence de bouddha. C'est en fait la nature de l'esprit, pas notre esprit personnellement, mais la nature de l'esprit.

En qualité, en vérité, il n'y a pas de différence entre l'esprit d'un Bouddha et l'esprit d'un être ordinaire ; il n'y a pas non plus de différence entre les esprits des êtres ordinaires ; on parle donc de l'esprit et cet esprit a pour caractéristique profonde l'essence de bouddha, le Tathagatagarbha en sanscrit. Cela "se partage" entre tous les êtres, ou plus exactement, cela anime l'esprit de tous les êtres ; mais, par le fait des voiles passagers - les voiles du karma, des émotions, des tendances habituelles, de l'ignorance - nous sommes aveugles à cette réalité, et ce passage est parfois un peu long !

Le travail consiste à se débarrasser de ces voiles passagers, ou plus exactement à percevoir la nature de bouddha qui est l'essence profonde de notre esprit. Lorsque ce travail est accompli, que cette vision est établie, on se rend compte que l'éveil a toujours été la nature de notre esprit et que nous ne l'avons jamais construit, nous ne l'avons jamais obtenu ou acquis d'une façon ou d'une autre: il a toujours été présent.

Malheureusement, bien que la nature de bouddha soit l'essence profonde de notre esprit, du fait de l'ignorance, on ne le sait pas, et si l'on ne fait rien, cette ignorance demeure. Il ne faut donc pas compter que, spontanément, comme par magie, la nature de bouddha se révèle et que les voiles disparaissent.
Il faut travailler l'esprit, il faut suivre la voie, et c'est au travers de l'apprentissage des méthodes du Dharma que l'on pourra se défaire des voiles et percevoir la véritable nature de notre esprit. C'est un peu comme le lait. Le lait potentiellement contient le beurre dans la crème, mais si l'on ne dissocie pas la crème du lait, si l'on ne baratte pas la crème, il n'y a aucune chance que le beurre apparaisse spontanément d'un verre de lait !
Il y a donc un effort nécessaire à produire pour se défaire des voiles qui encombrent la nature de bouddha, la nature profonde de notre esprit.

Tous les voiles qui occultent la nature de bouddha de notre esprit ont été accumulés au travers du corps, de la parole ou de l'esprit ; aucune accumulation négative ne peut se faire en dehors de ces trois portes, de ces trois canaux.
Le travail consistera donc à purifier progressivement tout l'acquis négatif de ces trois portes au travers de différentes pratiques, de différentes attitudes d'esprit. C'est la fonction du Dharma, la fonction des moyens qui sont donnés dans l'enseignement. "

- Lama Guendune Rinpoché -

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par pierre1958 à 12:10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


mercredi 14 février 2018

un message de SEMPA.......

............."L'atelier du lotus vous accueille pour la première marche méditative de l'année 2018, 

Ce WE sera consacré à une journée d'enseignement sur le thème :
"Apaiser les conflits", première partie (samedi).
Le dimanche, aura lieu la marche méditative aux ruines de du vieux Séranon.
Renseignements et inscriptions : www.atelier-du-lotus.com/programme.
Tel : 06 61 92 29 80

Posté par pierre1958 à 14:52:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 13 février 2018

Conférence :

 

Mardi 06 mars à 17 heures 

Chamanisme et neurosciences

Vers une approche des états modifiés de conscience


Nous aborderons les questions concernant les différents états modifiés de consciences, l’influence de la transe chamanique sur le comportement des hémisphères cérébraux, les éventuels potentiels cognitifs. A quel type de ressources infra conscientes donne-t-il accès ? Quelles en seraient les applications thérapeutiques ?


Par Madame Corine SOMBRUN, écrivain et ethnomusicologue.

Auteur de «Mon initiation chez les chamanes» - «Sur les pas de Geronimo» - «Les esprits de la Steppe»- «Sauver la planète»

 

lieu = "Salle du Conseil " RDC Zone A. Hopital de CANNES.

 

--------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

Posté par pierre1958 à 18:34:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 23 janvier 2018

CONFERENCE Février 2018

 

            " Le role de la personne de confiance dans la fin de vie"

              avec la présence de l'Association JALMALV - Pays Grassois.

(nous regarderons l'actualité législative avec les nouvelles dispositions de la loi Claeys-Léonetti, en particulier dans la place des directives anticipées)

                   JEUDI 1° FEVRIER à 17 Heures

                    Hopital de CANNES - EDR 4° étage B

 

                                          --------------------------

 

 

 

 

Posté par pierre1958 à 10:05:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 12 janvier 2018

Stage à Cuers - Var     du 16 au 18 mars 2018 
  Comment se libérer du Stress  Par la méditation et l’art

 

Organisé par l’Atelier du Lotus


Renseignements, tarifs, inscriptions 06 02 50 75 40
www.atelier-du-lotus.com   
contact@atelier-du-lotus.com

Posté par pierre1958 à 20:42:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Affiche_PDF_Cuers_2018

Posté par pierre1958 à 20:35:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 5 janvier 2018

Notre prochaine conférence =

 

MARDI 16 JANVIER à 18 Heures

Hopital de Cannes - EDR 4° Etage Ascenseur B

 

"la MEDITATION au Coeur de nos Vies "

comment aider les autres....

par Mr le Lama SEMPA - formateur Bouddhiste

 

 

-----------------------------------------

Posté par pierre1958 à 21:04:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 29 décembre 2017

l'esprit d'eveil - bouddhisme

L'intention : l'esprit d'éveil

" Une fois que, en tant que bodhisattva, nous avons développé l'esprit d'éveil et que nous n'aspirons plus qu'à une seule ...chose, le bonheur des autres............

........... quand nous ne nous préoccupons plus de notre bien-être personnel, nous avons transformé notre esprit. A ce moment-là, nous n'avons plus de souci personnel. Nous ne sommes plus inquiets pour nous-mêmes. Nous sommes seulement préoccupés du bonheur des autres. Tout devient très simple. Ce qui peut nous arriver n'a plus d'importance, aussi bien les choses agréables que désagréables, heureuses ou malheureuses, cela ne fait plus de différence.

Les situations sont un moyen d'évoluer davantage. Nous ne cherchons pas à tricher et à tirer profit des situations difficiles pour nous en sortir : nous n'avons aucune peur, aucune réserve, aucune intention pour nous-mêmes car nous sommes simplement là pour les autres. Même s'il nous arrive, à cause de cela, des choses difficiles, délicates, ce n'est jamais un problème. Ces situations sont abordées dans un état de joie et d'enthousiasme. Plus les difficultés sont grandes, plus les circonstances adverses sont puissantes, plus nous sommes heureux car elles représentent autant de moyens pour écraser notre saisie égoïste et pour développer une activité altruiste de plus en plus tournée vers les autres.

Le Bouddha a enseigné: "Si l'intention est pure, tous les accomplissements et tous les degrés de ces accomplissements seront purs ; si l'intention est impure, tous les accomplissements et tous les degrés de ces accomplissements seront impurs". Si nous voulons faire de notre vie une vie spirituelle, l'essentiel est l'intention qui préside à nos actes quotidiens. Comment reconnaître une intention pure ? Tout ce que nous avons l'habitude de souhaiter, de vouloir, de faire, de mettre en œuvre pour aboutir à notre bonheur, à notre satisfaction et à notre plaisir personnel, il suffit de continuer à le faire, mais pour les autres et non plus pour nous-mêmes.

Les bodhisattvas pratiquent l'échange d'eux-mêmes avec les autres. Tout ce que nous souhaitons de bien, de bon, d'agréable, de positif, d'heureux pour nous-mêmes, nous le dirigeons vers les autres. Si nous changeons cette intention, de fait notre esprit change, notre parole change, et notre corps, notre expression vis-à-vis des autres vont changer aussi. Plutôt que d'essayer de tirer des autres un profit ou un plaisir pour nous-mêmes, nous allons nous efforcer de diriger vers les autres tout ce qui peut représenter quelque chose d'heureux et de plaisant pour nous-mêmes. "

- Lama Guendune Rinpoché -

 

 

 

 

 

Posté par pierre1958 à 22:03:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 28 décembre 2017

Lama Guendune Rinpoché

" Il est assez facile de comprendre qu'il faut changer notre esprit égoïste en esprit altruiste.

.....La difficulté commence au moment de changer réellement notre esprit malveillant en esprit bienveillant.

La première chose consiste à prendre conscience de nos états d'esprit négatifs quand, par exemple, nous sommes confrontés aux autres. Posons-nous la question: "Est-ce moi qui ai tort ou est-ce l'autre qui est en face ?" .........Nous aurions tendance à penser que nous ne désirons que le bien des autres, que nous sommes forcément bien intentionnés ; s'il y a un problème, il vient forcément des autres ! ..........Nous sommes engagés dans une pratique spirituelle et il nous semble que nous n'avons vraiment rien à nous reprocher puisque nous sommes là uniquement pour les autres. ...................Si nous partons de ce constat-là, nous n'irons pas très loin car cela voudrait dire que tout est parfait et qu'il n'y a rien à changer.

Il faut peut-être se poser la question et gratter un petit peu plus. Nous nous apercevons que l'impression d'agir pour le bien des autres cache un intérêt personnel. Nous cherchons à avoir une bonne opinion de nous-mêmes, à présenter aux yeux des autres l'image de quelqu'un de bien, de quelqu'un de généreux, d'altruiste, qui pratique le Dharma. Nous n'avons tout simplement pas l'habitude de regarder en nous-mêmes. Nous ne sommes pas entraînés à voir qui nous sommes véritablement. Tant que nous n'avons pas déraciné en nous-mêmes la malveillance, il serait absurde de parler de bienveillance.

C'est une farce que de prétendre aider les autres tant que notre esprit est enclin à la malveillance. !

Décidons de ne plus nous engager dans les actions négatives et de regarder en nous-mêmes pour mieux percevoir nos intentions, ce qui préside à nos actes. Entraînons-nous à l'attention vigilante, à la conscience de nous-mêmes, de nos états d'esprit pour pouvoir reconnaître la nature des impulsions qui s'élèvent.

............Une réelle transformation aboutit à ce qu'une authentique intention altruiste naisse dans notre esprit.

...........Ce n'est pas quelque chose de donné, ce n'est pas quelque chose d'inné, ce n'est pas facile à acquérir. Cela demande beaucoup d'efforts.

Lorsque cette intention bienveillante devient le moteur de nos pensées et de nos actes, alors nous n'avons plus à nous inquiéter et à nous demander si ce que nous faisons est bien ou mal, juste ou non. Tous les actes qui découlent d'un esprit tourné vers les autres sont positifs et purs. "

- Lama Guendune Rinpoché -

Lama tchenno

Posté par pierre1958 à 12:26:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 29 novembre 2017

Abbé Pierre

 

"On n'est jamais heureux que dans le bonheur qu'on donne" !

 

Abbé Pierre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par pierre1958 à 16:10:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

l'essence du Christianisme

Paul Tillich :

" être chrétien dit-il, ne consite pas à accepter des doctrines, si estimables soient-elles (elles ne le sont pas toutes)

ni à observer des pratiques pieuses ,

ni à appartenir à une église (il existe des chrétiens hors de toute communauté croyante),

Ce n'est pas croire tout ce que dit le Nouveau Testament de la Bible (il comprend bien des pages contestables),

...........mais c'est ressentir

que ce que dont parle le Nouveau Testament a une importance décisive dans et pour ma Vie !

..........On est chrétien quand on cherche dans la Bible une implusion qui oriente son existence et une parole qui lui donne sens,

meme si on pose des problemes, si on éprouve des doutes et si on ressent des difficultés.

 

(extrait du Livre "penser la foi" André Gounelle)

Posté par pierre1958 à 16:02:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Abbé Pierre

Je continuerai à croire, même si tout le monde perd espoir.


Je continuerai à aimer, même si les autres distillent la haine.


Je continuerai à construire, même si les autres détruisent.


Je continuerai à parler de paix, même au milieu d’une guerre.


Je continuerai à illuminer, même au milieu de l’obscurité.


Je continuerai à semer, même si les autres piétinent la récolte.*


Et je continuerai à crier, même si les autres se taisent.


Et je dessinerai des sourires sur des visages en larmes.


Et j’apporterai le soulagement, quand on verra la douleur.


Et j’offrirai des motifs de joie là où il n’y a que tristesse.


J’inviterai à marcher celui qui a décidé de s’arrêter…


Et je tendrai les bras à ceux qui se sentent épuisés. »

Abbé Pierre

Posté par pierre1958 à 15:50:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 31 octobre 2017

méditation...... par Sempa

La méditation consiste simplement à développer un état naturel de l'esprit,

un état de liberté par rapport à toutes les formes de saisie, de fixations ou d'attachement dans lesquelles l'esprit et prisonnier 

la méditation n'est pas quelque chose de difficile,
il n'y a pas d'effort à produire particulièrement, il n'y a pas à se débarrasser de quelque chose ou à chercher à produire quelque chose, il n'y a pas à travailler à quelque chose de spécial,
méditer consiste simplement à regarder, contempler l'essence de chaque pensée qui apparaissent . ainsi la méditation est quelque chose de très simple.
belle fin de journée
Sempa

Posté par pierre1958 à 08:07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 3 mai 2017

Hubert Renard

"Si tu esperes en moi et pour moi, meme quand je doute,

Si pour m'accompagner tu modifies ta route,

Si tu me tends la main quand je suis dans la nuit,

Si tu comprends, sans un mot, mes peurs et mes soucis,

Si tu prends soin de moi avec adresse,

Si tu as le geste qui convient et aussi la tendresse,

Si avec moi, silencieusement, tu pries,

Et si jusqu'au bout ton visage me sourit,

Le soleil de ta présence réchauffera mon corps endolori,

Comme le grain de blé tombe à terre

Devient herbe nouvelle au sortir de l'hiver,

Je comprendrais alors , qu'avec moi, tu choisis la Vie ".

 

H. Renard

 

 

 

 

Posté par pierre1958 à 20:20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 27 mars 2017

le mot de Sempa

quelques réflexions de notre intervenant bouddhiste SEMPA sur la méditation :

 

< Si tu es attaché à cette vie, tu n'es pas un véritable pratiquant spirituel
Si tu es attaché au samsara, tu n'as pas de renoncement
Si tu es attaché à ton propre bien, tu n'as pas de bodhiccita
Si la saisie est présente, tu n'as pas la vue >
Faîtes confiance au message de l'enseignement, pas à la personnalité
Faîtes confiance au sens, pas seulement aux mots
Faîtes confiance à la signification réelle, pas à la signification provisoire
Faîtes confiance à la sagesse, pas à la conscience ordinaire
Belle fin de journée
Sempa
               
                                     ----------------------------------------

 

Posté par pierre1958 à 19:13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 24 mars 2017

dalai lama

on a demandé au Dalaï Lama
« qu’est-ce qui vous surprend le plus dans l’humanité? »,
sa réponse donne vraiment à réfléchir.
« Les hommes…
Parce qu’ils perdent la santé pour accumuler de l’argent,
ensuite ils perdent de l’argent pour retrouver la santé.
Et à penser anxieusement au futur,
ils en oublient le Présent, de telle sorte qu’ils finissent par ne vivre ni le présent, ni le futur.
Ils vivent comme s’ils n’allaient jamais mourir…
et meurent comme s’ils n’avaient jamais vécu.
                   
                            ---------------------------------------------------------------

Posté par pierre1958 à 09:38:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 21 mars 2017

jean rousselot

Comme des petits enfants

 

Soyez comme eux,

ouvert à tout ce qui vient,

attendris comme eux à tout, tout le réel.

 

Non pas comblés,

non pas enfermés sur leurs propres connaissances,

leurs propres richesse,

 

mais ouverts,

poseurs de questions,  chercheurs de secrets,  semeurs de pourquoi et de comment,

jamais immobiles, toujours curieux, éveillés, vigilants,

accueillants,  avides, gloutons, vivants,

marchant à la conquête de la vérité et de la vie.

 

Les enfants ne disent pas :

« je suis grand, je suis riche, je suis savant, je sais tout, je connais tout, je possède tout ».

Ils sont pauvres mais avides ;

ils ne possèdent rien, mais ils portent des promesses de moissons et de vendanges.

Ce sont des dieux en fleurs.

Ils ne doutent de rien, ils croient tout, ils espèrent tout,

ils aiment,

ils mordent à belles dents dans l’existence.

Ils n’ont pas peur de leur dépendance, de leur petitesse ; c’est leur garantie.

 

Faibles, ils sont forts ;

ignorants, ils sont vrais ;

pauvres, ils sont riches ;

petits, ils sont grands.

Non pas de leur propre grandeur, de leur propre science, de leur propre force

mais de celle des autres : parents ou maîtres.

 

Ainsi faut il être avec Dieu.

 

Jean Rousselo

Posté par pierre1958 à 12:08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 1 mars 2017

"Il y aura toujours un cri d'oiseau

pour reveiller le silence

de ta solitude.

 

L'oeil vif d'un oiseau

pour entrainer ton regard au loin

Le détacher du périssable

et l'arrimer à l'immuable.

 

Les ailes d'un oiseau

pour t'emporter dans les airs

et te montrer le spectacle du monde

vu du haut d'un chène vert.

 

Il y aura toujours un baiser d'oiseau

pour t'enseigner l'harmonie du crée

et délivrer ton âme

de toute anxiété.

 

(auteur inconnu)

 

                                                         ----------------------------------------------------------------------------

 

Posté par pierre1958 à 14:24:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 21 février 2017

le calme......

"lorsque l'on adopte une posture calme dans une situation de stress , on finit par prendre conscience de la force de la sérénité.

 

Et ce qui n'etait qu'une posture,

devient un etat d'esprit."

 

Catherine Rambert " petite philosophie de paix intérieure"

 

 

                                    --------------------------------------------------------------------------

 

 

 

Posté par pierre1958 à 12:13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 19 février 2017

le sens de la méditation ...... par Sempa.

Le sens profond de la méditation, c'est la non distraction de l'esprit,indispensable d'une véritable présence.

L'esprit n'est pas emporté, ne suit pas tous les mouvement ( les images, les concepts, les idées, les souvenirs, etc...) qui en permanence, le traversent .

L'esprit est en même temps parfaitement conscient, présent à lui et au monde , et ne << perd pas le fil >> de cette conscience .

La méditation permet de percevoir les phénomènes de manière précise et claire afin d'être à même de différencier ce qui est bon et ce qui ne l'est pas.
<< La pratique de la méditation amène l'esprit à une perception sans distraction : la méditation dissipe l'inattention et, dès l'instant où l'esprit est moins distrait, une plus grande clarté prend place; ........l'esprit est alors plus limpide ! "
par SEMPA

Posté par pierre1958 à 21:22:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]